Université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens (Grenoble 22-26 août 2018)

Echange d’expériences sur les mobilisations citoyennes face à la politique de non-accueil du gouvernement, notamment à Briançon, la Roya et d’autres lieux. Quelles conditions d’accueil pour les exilé-e-s ? Quel accès des migrant-e-s au travail ? Que faire face à la répression des citoyen-ne-s bénévoles ? Quelles initiatives face aux répressions, évacuations et expulsions ?

Martine Blanchard (ATTAC) sur les lieux d’accueil dont on ne parle pas. Cartographie: Sursaut_citoyen.

Michel Rousseau, porte-parole de l’association « Tous Migrants! » à Briançon.

Maître Maeva Binimelis, avocate au Barreau de Nice, prend la défense des « délinquants solidaires », arrêtés pour aide aux migrants dans la vallée de la Roya.

Philippe Carenzo (ATTAC 06 – Roya citoyenne) sur le festival des passeurs d’humanité:

Migrations: actions locales et mobilisations collectives aux niveaux national, continental, international.

Marie-Christine Vergiat, députée européenne, auteure d’un rapport intitulé « Droits de l’Homme et migrations: quel rôle pour l’UE dans les pays tiers? » Elle dénonce la crise de l’accueil des réfugiés et l’inhumanité des pays européens sur cette question.

 

Marta Peradotto (Carovane Migranti):

Mamadou Sidibé, membre du CSP 75 (Collectif 75 des Sans-Papiers), de l’UNSP (Union Nationale des Sans-Papiers) et du CISPM (Coalition Internationale des Sans-Papiers, Migrant-e-s, Réfugié-e-s et Demandeurs d’asile):

Maëlle Boudet, EGM Lyon (Etats-Généraux des Migrations – Assemblée locale de Lyon):

Jean Vettraino (Secours Catholique-Caritas France):

Marie-Christine Vergiat: le rôle de l’Etat et du Parlement européen…